IMESA eShop login

Le matériel de finition

La finition du linge est essentielle, et en dehors du plat avec le calandrage, il ne reste ... que le travail à la main.

C’est notamment le cas avec les fers vapeurs et les tables à repasser, où il est important de faire le choix d’un équipement adapté aux besoins.

Chaudières vapeur : manuelles ou automatiques ?

En secteur professionnel, le fer doit apporter une quantité importante de vapeur, afin de défroisser correctement et rapidement le linge. Le fer est ainsi relié à une chaudière de production de vapeur, qui peut être à remplissage manuel ou automatique. Si le principe de base est le même (une cuve étanche remplie au 3 /4 d’eau et une résistance qui chauffe l’eau à une température très élevée pour créer de la vapeur dans le 1?4 supérieur de la cuve), les modèles à remplissage manuel s’apparentent à des « cocottes minutes » : l’opérateur remplit la cuve (d’une capacité de 1,5 à 5 litres) et attend que la pression monte.
L’autonomie de repassage varie entre 2 et 5 Heures environ. Au delà, il faut attendre que la chaudière refroidisse, refaire « le plein » et attendre à nouveau le « préchauffage ».
Ce type de chaudière couvre les besoins des petites collectivités.

Pour des utilisations plus importantes, les chaudières à remplissage automatique permettent d’avoir un fonctionnement continu grâce au raccordement sur le réseau d’eau sous pression (ce qui implique des travaux de plomberie). La chaudière, de capacité 5 à 25 litres, est équipée d’un système de flotteur (mécanique ou électronique) qui ajuste automatiquement le niveau d’eau en effectuant un « complément de remplissage » en eau. Dès lors que la première chauffe est faite, ce type de chaudière peut fonctionner 24 H sur 24.

En utilisation Pro, les chaudières (certaine manuelle ou automatique) sont à même de supporter les eaux dures : ceci est dû à leur conception, mais aussi et surtout par la nécessité annoncée de procéder à une purge très régulière de la chaudière (chaque jour en eau dure). Cette purge doit être effectuée « sous pression » après le service et pas le matin « à froid ». En effet, le fait d’ouvrir un robinet de purge lorsque la chaudière est encore avec une pression interne de 1,5 ou 2 bars entraine une « émulsion » du contenu de la chaudière, qui va décoller le calcaire et éliminer les boues qui stagnent en fond de cuve. A l’inverse, une vidange « à froid » n’éliminerait que l’eau « propre ».

Tables à repasser : de nombreuses combinaisons.

Les tables à repasser peuvent avoir plusieurs fonctions :
- Chauffante : fonction standard. Un résistance logée dans le plateau le rend tiède (température réglable entre froid et 60° en général), évitant ainsi les phénomènes de condensation de vapeur sur le plateau (toile mouillée, corrosion à long terme), ...)
- Aspirante : fonction standard. Un ventilateur aspire la vapeur sous le plateau de repassage, ce qui permet d’éviter qu’à force de repasser, la toile de garniture du plateau ne soit mouillée. Egalement de plaquer le linge léger afin qu’il ne glisse pas lors du repassage.
- Soufflante : fonction fréquente en pressing, rarement en collectivité. Le ventilateur d’aspiration est ici utilisé « à l’envers ». Facilite le repassage de linge léger ou avec des plis. Evite également de « marquer » le tissu ayant plusieurs épaisseurs (au niveau des boutonnières par exemple), en créant un « coussin d’air » sur lequel on repasse sans appuyer sur le fer.
- Vaporisante : fonction de plus en plus rare, utilisé surtout en confection ou pour des vêtements de travail lourds. Le plateau peut, sur appui d’une pédale, envoyer de la vapeur sur l’ensemble de sa surface. Le but est de défroisser rapidement, avant d’enchaîner sur une phase purement manuelle avec le fer. Idéal dans le principe, mais peu confortable à l’usage (la vapeur est envoyée en grande quantité) et gourmand en énergie (chaudière 15 ou 25 litres souhaitable si l’usage est intensif).

Le plateau peut être standard (1100 x 400 / pointe 250), maxi (1350 x 500 / pointe 250), rectangulaire , réglable en hauteur ou non.
La chaudière vapeur peut être intégrée ou non à la table.Des accessoires peuvent être intégrés ou non (jeannette, pistolet de détachage, nébulisateur, rail de suspension de fer, éclairage, ...)

Bref, les variantes sont pour le moins nombreuses. En simplifiant :
- pour la collectivité, la table courante est chauffante aspirante avec une chaudière intégrée ou un générateur manuel, souvent sans option (parfois jeannette pour les manches).
- pour le pressing, une table aspirante soufflante (appelée table à froid) avec une chaudière intégrée et des options (jeannette, éclairage, ...)
- pour la confection / atelier de blanchisserie industrielle, table à froid ou vaporisante.

imesa.fr alias appro.fr  votre spécialiste buanderie depuis 40 ans, concurrent de electrolux dubix danube girbau primus ipso grandimpianti cocchi covemat adc gmp huebsch miele renzacci silc setricefradue fagor domus whirlpool, fournisseur des marques asko imesa trevil en lave linge, sèche linge, calandre, sécheuse repasseuse, repasseuse, table à repasser, chaudière vapeur, fer